Photo : l'intimité en question...

17/01/2015

 

Il m’est arrivée en publiant sur Facebook une photo d’une séance grossesse de recevoir la remarque d’une autre cliente regrettant le partage de ladite photo. C’est une remarque tout à fait recevable et le fait de l’évoquer ici ne constitue en rien une critique sur l’avis de cette personne ; je favorise et plébiscite tellement vos commentaires... Ils me sont précieux !

 

Je tiens à préciser tout de même que chaque photo publiée sur le net, quel que soit le site ou le réseau, a préalablement reçu l’approbation du ou de la cliente en question. Rien ne se fait sans autorisation, sachez le.

 

Toutefois, cela ne doit pas faire débat. Ni pour vous, ni pour moi.

 

L’intimité appartient à chacun. Elle ne reçoit pas les mêmes limites et ne portent pas systématiquement sur des sujets identiques d’un individu à l’autre. 

 

Il est question de cultures, de goût et surtout de personnalité. Tout comme en matière de mode vestimentaire ou de mode de vie, certaines personnes « s’affichent » plus facilement que d’autres et tous n’ont pas les mêmes ressentis face aux regards d’autrui.

 

Montrer ses épaules est pour certaines personnes le début de la nudité quand d’autres n’exhiberont jamais leurs pieds pour les mêmes raisons. 

 

Personne ne doit se sentir forcer.

 

Ainsi, votre image vous appartenant, c’est vous qui décidez de ce que vous en ferez. Se prendre en photo, c’est souvent un cadeau que l’on se fait à soi même pour le souvenir qu’elle représente ou dans un objectif bien précis mais c’est aussi très souvent un objet, un instant que l’on aime à partager.

 

Les photos rapportent une histoire, délivrent un message, fixent le temps, nous montrent qui nous sommes... et pour ces bonnes raisons, nous les visionnons avec plaisir et émotion en couple, en famille ou entre amis. 

 

Dès lors, l’arrivée d’internet a élargi cette notion de cercle amical et partager prend d’autres proportions. Nous publions facilement ce dont nous sommes fiers, ce dont nous souhaitons discuter, ce que nous aimons donner à ceux qui nous entourent...

 

Pourquoi se priver de ce que le partage apporte ? Je pose la question car je n’y vois personnellement et dans une certaine mesure bien entendu pas de contrainte à le faire. 

 

Une chose est vraie : en partageant, j’accepte de me soumettre à la critique. Moi la 1ère, en publiant une photo, je m’expose au risque d’une remarque négative. Mais cela aide à progresser. Je sais qu’aucune photo ne peut faire l’unanimité. Et puis il faut savoir faire la part des choses entres le nombre de "j'aime" et les paroles de ceux qui vous aiment !

 

Et vous, êtes vous du genre à partager ou à cacher ?

 

Please reload

A l'affiche !

Comment avoir de belles photos de votre ventre rond ?

March 8, 2015

1/10
Please reload

Publications récentes
Please reload

Suivez moi :
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
  • Youtube.png
  • Facebook.png
  • Google+.png
Photographe Eure-et-loir, spécialiste nouveau-né et femme enceinte

Mentions légales